Comment poser des lames terrasse bois dans une allée ?

Comment poser des lames terrasse bois dans une allée ?

La pose d’une allée en lame de bois dans un jardin permet de créer une bonne ambiance dans cet espace. Cependant, c’est une tâche qui nécessite une certaine méthodologie. À défaut de la confier à un professionnel, vous pouvez aussi le faire vous-même en respectant certaines techniques. Découvrez l’essentiel à savoir pour réussir cet exercice.

Préparation du terrain de votre allée en bois

Pour préparer le terrain sur lequel vous allez installer votre allée en bois, il faut non seulement procéder au tracé, mais aussi décaisser la terre.

Tracez l’allée de votre jardin

Cette activité est normalement réservée aux professionnels, mais toute personne ayant des notions de base en géométrie peut aussi le faire. Pour commencer, il faut planter deux piquets (piquets 1 et 2) dans la terre en prenant le soin de faire des allées de largeurs désirées. Cela permettra de marquer le point de départ de votre accotement. Ensuite, il faudra placer deux autres piquets (piquets 3 et 4) sur le point d’arrivée du sentier. Afin d’obtenir une allée avec une largeur unique sur toute la longueur, il est important de respecter les mêmes mesures au début comme à la fin de l’allée. Enfin, il faudra tendre une ficelle entre les piquets 1 et 3 et faire de même entre 2 et 4. Vous pouvez faire un contrôle le long de l’allée pour vous assurer que les deux cordes sont parallèles.

Décaissez la terre

Le décaissement de la terre vous permet d’obtenir une allée au même niveau que la pelouse. Pour cela, vous devez, dans un premier temps, creuser sur toute la longueur entre les deux ficelles parallèles obtenues. La profondeur de votre fouille doit être équivalente à l’épaisseur de la lame de bois que vous désirez poser. Ainsi, si cette dernière est de 10 cm, vous devez creuser en respectant une profondeur de 10 cm. Dans un second temps, vous devez prendre le soin d’évacuer la terre que vous avez décaissée. Après cela, il est important d’effectuer un tassement de la terre avec un pilon sur la partie que vous avez creusé. Dans un dernier temps, vous devez dérouler un film géotextile sur la surface de votre sentier. Cela a pour but d’empêcher les herbes de s’immiscer entre les lames de bois que vous poserez.

Installation du support pour les lames de bois

La technique la plus simple consiste à se servir des plots réglables. Ces derniers permettent de poser facilement les lambourdes, d’observer les différences de hauteur du terrain. Ils constituent également un intermédiaire pour éviter le contact entre la terre et le bois. Pour y parvenir, vous devez commencer par disposer à intervalle régulier de 40 cm sur la largeur de l’allée et aussi sur la longueur. Alignez ensuite les cales des plots de sorte que les lambourdes soient correctement posées. En effet, ces derniers doivent être posés sur les lignes formées par les supports.

Vérifiez maintenant à l’aide d’un niveau à bulle si les lambourdes sont bien planées sur toute la surface de l’allée. En cas de besoin, vous devez réajuster la hauteur des plots soit en les vissant, soit en les dévissant.

Pose des lames de bois

La règle primordiale à retenir ici est que les lames de bois sont fixées perpendiculairement aux lambourdes que vous avez préalablement disposées. Commencez par scier les lames de bois en respectant la mesure de l’allée que vous auriez définie. Il est temps de poser la première lame sur les lambourdes. Pour y arriver, vous devez percer à l’aide d’un foret à bois, sur les lambourdes, deux endroits sur une première extrémité. Afin d’éviter que la tête de la vis ne dépasse pas, pensez à fraiser légèrement les trous puis vissez la lame sur les lambourdes. Vous devez maintenant répéter l’opération sur le second bout de la lame du bois. Avant d’enchaîner avec la lame suivante, vous devez placer deux cales de 5 mm contre la première. Après l’avoir vissé, vous pouvez retirer les cales continuées ainsi jusqu’au bout de votre allée.

Par ailleurs, vous devez prendre en compte la disposition des lames si votre allée se situe le long d’un mur. Si tel est le cas, vous devez laisser 10 mm de dilatation entre le mur et les lames de bois. Votre allée est maintenant terminée, mais il faudra régler un dernier détail avant d’en profiter. Il s’agit du traitement des lames de bois à la lasure pour éviter qu’elles ne noircissent pas avec le temps.

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *