Que devez-vous savoir avant de passer par une augmentation mammaire ?

Que devez-vous savoir avant de passer par une augmentation mammaire ?

Rate this post

La majorité des femmes rêvent toutes des effets bénéfiques d’une augmentation mammaire. Il est important de savoir que cette opération très populaire doit être abordée avec une grande délicatesse. Voyons alors ensemble ce qu’il faut savoir avant d’entreprendre une augmentation mammaire.

La réalité de l’intervention chirurgicale

Il est important de se faire à l’idée que l’augmentation mammaire est une intervention de type chirurgicale. C’est-à-dire qu’elle comporte des risques qui y sont intimement liés. Elle est pratiquée sous une anesthésie générale. Dans la grande majorité des cas, elle dure une paire d’heures. Le bon processus de préparation passe par un rendez-vous de prise de contact avec l’anesthésiste de service. Il se fera le devoir d’expliquer les tenants et les aboutissants cliniques de l’opération. Aux sorties de cette rencontre, la candidate à l’augmentation mammaire doit avoir conscience du risque encouru. Il faut que la décision soit mûrement réfléchie et assez ferme. Ce n’est alors pas une opération qui va sauver la vie, mais elle ne doit alors pas la gâcher non plus.

Voir aussi : 5 bonnes raisons d’utiliser une mooncup

La bonne adresse

Il est important de savoir qu’il ne faut pas aller n’importe où pour se lancer dans un projet d’augmentation mammaire. Il faut alors choisir la bonne adresse pour la pratique de la chirurgie de reconstruction. Il faut donc miser sur un chirurgien qualifié et réputé dans la pratique des chirurgies esthétique, plastique et reconstructrice. Il est fortement déconseillé de faire le choix des solutions de facilité offert à l’extérieur.

Les législations et codifications techniques sont diverses et varient d’un pays à un autre. Il faut prendre le temps de bien penser l’éventualité de cette opération avant de s’y aventurer. Il faut qu’une relation de confiance s’installe entre la patiente et le praticien de la chirurgie.

Dès que la patiente est installée dans le bloc, elle est à la merci du chirurgien. Il est donc important que ce dernier soit consciencieux et dévoué. La législation française impose un délai minimum de quatorze jours qui doivent séparer la prise de contact et l’opération. Il doit discuter avec vous des points importants comme la technique de l’opération avant et après présentation. Il faut que le bon feeling passe entre le médecin et sa patiente.

À quel âge peut-on envisager une augmentation mammaire

Le concept de l’âge pour une augmentation mammaire est assez large. La base est que seules les personnes qui ont atteint la majorité civile peuvent entreprendre les opérations de chirurgie de reconstruction esthétique. Au-delà de l’âge, il faut alors prendre le temps de vérifier la stabilité du corps. Il faut surtout veiller à la bonne santé générale du corps afin de ne pas se lancer de manière hasardeuse dans le projet.

Augmentation mammaire et grossesse

Il est important de faire une planification claire du moment de l’augmentation mammaire. En effet, la grossesse est très liée à la situation des seins. On ne peut donc pas pratiquer l’augmentation mammaire juste après l’accouchement ou alors juste avant de faire le choix de contracter une grossesse. C’est là tout l’intérêt de faire recours à un professionnel chevronné afin d’éviter les obstructions des voies pour l’allaitement. Il faut aussi choisir judicieusement les prothèses. Ces dernières doivent être en adaptation avec la morphologie. Les répercussions d’un mauvais choix de prothèse peuvent être très désagréables.

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *