Investissement locatif : où placer son argent ?

Investissement locatif : où placer son argent ?

Un investissement locatif représente un bien immobilier acquis par une personne qui le met en location. L’objectif étant de payer moins d’impôts tout en développant son patrimoine et de bénéficier des entrées supplémentaires. Les options existantes pour ce type de placement sont multiples. En voici quelques-unes.

Investir dans les SCPI

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est un canal d’acquisition et de gestion d’un bien professionnel. Elle se charge de collecter une somme d’argent qui servira à financer un parc immobilier. Depuis 2020, ce secteur connaît un rendement net considérable de 4 %. Cela est dû à plusieurs facteurs :

  • la mutation de l’immobilier professionnel,
  • l’essor du Grand Paris,
  • la multiplication des espaces de coworking,
  • la présence accrue des entrepôts en périphérie dans les villes,
  • la création des structures d’accueil d’enfants, etc.

Les raisons d’opter pour ce type d’investissement locatif sont nombreuses. La SCPI est une opportunité d’affaire fiable, car elle permet d’investir même hors des frontières. Elle offre aussi plus de possibilités d’investissements dans l’immobilier. De plus, c’est la société qui prend en charge toute la gestion locative. Toutefois, les actifs doivent être gelés pendant 10 ans au moins. Il convient alors aux investisseurs qui désirent avoir un revenu régulier sans contrainte sur le long terme.

Investir dans le crowdfunding immobilier

Ce type de placement est dédié aux personnes qui souhaitent rentabiliser leur investissement à court terme. Le crowdfunding immobilier est simple à réaliser, mais il présente des risques. Il fonctionne en ligne. Les personnes intéressées doivent s’inscrire sur une plateforme. Chaque investisseur dispose d’un compte sur lequel se trouvent le montant de son placement et le type de programme choisi. À la fin de ce dernier, il pourra récupérer son placement initial en plus d’un rendement. Un projet peut durer de 1 à 2 ans en moyenne, période à l’issue de laquelle il peut bénéficier d’un rendement de 8 à 10 %.

Le crowdfunding immobilier se développe davantage dans les régions telles que l’Île-de-France, la région Auvergne–Rhône-Alpes et la région sud. Ce type de placement est aussi moins contraignant que les SCPI.

En effet, il permet d’acquérir un bien immobilier sans avoir à l’acheter. Les multiples offres qu’il garantit font de lui un placement sûr et fiable.

Investir dans l’assurance vie

L’assurance vie constitue aussi une alternative à l’immobilier locatif. Un investisseur peut faire figurer un bien immobilier dans son contrat d’assurance vie. Il se servira des supports tels qu’une SCPI, un OPCI (Organisme de placement collectif immobilier) ou une SCI (Société civile immobilière). Les compagnies d’assurance se chargent de verser un capital au souscripteur en échange d’une prime. Le versement dépend du type de contrat.

Ce type de placement est plus rentable que les fonds classiques d’assurance-vie bancaires. En effet, les compagnies d’assurance proposent parfois une association de biens immobiliers et de fonds euro. L’avantage, c’est qu’il permet de générer des fonds stables et durables.

Par ailleurs, une assurance vie est sans grande surprise. Elle est l’option la plus rentable sur le marché malgré la baisse des rendements des fonds euros. Ce type d’investissement est réservé à tout épargnant qui veut faire fructifier son capital.

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *